Reprise en douceur …

Après quasiment 2 années de disette astro pour diverses raisons , je me remets doucement en selle. J’ai conservé tout mon matériel et donc je dépoussière … 😀
Parallèlement il se trouve que j’ai fait l’acquisition l’année dernière d’un Sony A7S pour la photo diurne et après avoir vu passer récemment quelques photos astro faites avec ce boîtier sur différents forum, je me suis dit que ce serait une bonne idée de l’essayer derrière un de mes tubes , histoire de « re »démarrer en douceur.
Bon voilà donc une petite M51 qui ne casse pas trois pattes à un canard , mais bon c’est histoire de repartir sur de bonnes bases 🙂
Le RC8 ne peut évidemment pas couvrir entièrement le capteur FF du Sony sans montrer sa belle courbure de champ (le format APS-C passe déjà limite limite…) donc forcement ça part en sucette sur les côtés. De plus il faut que j’affine le réglage de ce tube (collim , tilt) car la courbure n’est pas tout à fait centrée sur l’axe mécanique , ce qui n’arrange pas les affaires 😀
L’image présentée , bien que déjà croppée ici montre encore des bananes dans les coins , donc il n’est pas conseillé de monter à 200x de zoom et de regarder les étoiles en bordure 😀

Nouveau tube , premières lumières…

Mon fidèle C9.25 est en retraite , un RC de 10″ (F/D8) est venu le remplacer récemment , j’ai opté pour un Kepler qu’on trouve également sous les marques GSO (le fabriquant) , AstroTech et Orion.

Premier test donc avec ce tube courant Avril par une soirée bien calme.J’ai obtenu des valeurs de FWHM sur 5mn de poses que je n’avais jamais eu jusqu’à maintenant (1,43″ au plus bas 😯 ) :

Les nuits commencent à être courtes pour faire un objet complet en une séance pour ceux qui se lèvent tôt le matin :mrgreen: , ici je n’ai pu faire que 17x300s (1h25) en L et 4x300s (20mn…) par couche RVB (en bin 2×2) , ça mériterait beaucoup plus de poses bien évidemment. De plus , j’étais tellement omnibulé par le tube que je me suis aperçu au bout de 45mn de poses que j’avais oublié de mettre en route le refroidissement sur l’Atik… résultat : une bonne partie des poses avec un capteur à +15°C  :mrgreen:

Lors de cette première , j’ai pu constaté que la collim est à parfaire (au niveau du primaire , le secondaire est OK) , les étoiles présentaient un petit défaut , j’ai pu corriger sur la photo au final , mais va falloir mettre les mains dedans la prochaine fois pour régler tout ça. Bref , encore pas mal de boulot et de petits trucs à régler avant de pouvoir exploiter à fond ce nouveau tube qui me plaît bien  🙂

Le poids du setup est d’environ 18kg , la G11 commence à être bien chargée , mais je n’ai pas remarqué de comportement différent vis à vis de mon ancien setup (avec le C9.25). Voici donc une petite M63 pour « baptiser » ce nouveau tube sous le ciel Vendéen 🙂

M63 du 16/04/2013

Première Jupiter

Cette image est un peu issue d’un concours de circonstances , en fait suite à l’arrivée d’un nouveau tube à la maison dédié à la photo CP , un Meade ACF 10″ , j’ai voulu faire un rapide startest un soir ou il y avait quelques trouées à travers les nuages.

Comme je me servais de la IMG132E pour effectuer le startest , j’ai pas pu m’empêcher de pointer Jupiter. J’ai juste eu le temps de faire quelques avi de quelques secondes avant que ça se bouche complètement et de tout remballer…
La turbu était bien présente car je n’ai pas pu distinguer Airy pendant le startest.

C’est un premier essai.

Jupiter du 16/01/2013

M76…avec un petit défi

Je n’avais jamais tenté cette NP pourtant très connue.En parcourant un peu le net , je suis tombé bien évidemment sur la superbe version de l’observatoire Capella , et en lisant la description de la photo je tombe là-dessus :

« The heigh resolved version shows the central star of the PN as a double star. The two components have a seperation of 1.4″. »

Tout en sachant que la photo est prise avec un Hypergraph de 60cm sous un ciel de Crête magnifique , je me suis dit que j’allais tenter de séparer la double centrale moi aussi avec mon « Chinoisgraph » de 23,5cm sous le ciel de Vendée :mrgreen: !! .Pour comparaison , la Croix d’Einstein est séparée de 1,6″.

J’ai tenté trois soirées sur cette M76, j’ai été embêté (pour être poli) par un reflet comme jamais je n’avais eu avec le C9 (je pense en avoir trouvé l’origine) ! et s’est ajouté un beau premier quartier de Lune lors de la dernière soirée pour pimenter encore un peu plus le traitement :mrgreen:

Voici tout d’abord cette M76 , issue de la dernière soirée (le fond de ciel est un peu dégradé par ces fichus reflets) :

M76 du 21/11/2012

Pour donner une idée du très méchant reflet dont je parle plus haut : (attention ça fait peur !! :mrgreen: )


Concernant le défi , voici une présentation des résultats obtenus sur l’étoile double centrale lors de ces trois soirées :

 

Soirée 1 : Le seeing n’était pas assez calme pour espérer résoudre la double centrale , matos remballé.

Soirée 2 : Seeing un peu meilleur que la veille , mais à la vue des brutes , pas grand chose à espérer… je profite quand même de la soirée pour faire les couches couleurs.

Soirée 3 : Après les 3 premières brutes et en constatant un seeing très calme , j’enlève le réducteur de focale pour pousser l’échantillonnage. Bref , seule la dernières soirée , avec un très bon ciel et un échantillonnage plus poussé m’a permis de commencer à discerner la séparation.

Pour se faire un peu de mal et verser quelques larmes , voici la version « séparée » de Capella :

No comments  :mrgreen:

 

La magnifique version de Capella est visible ici :http://www.capella-observatory.com/ImageHTMLs/PNs/M76.htm