Newton ONTC 8″, suite…

Poursuite des tests avec l’ONTC 200 du mois de novembre, avec cette fois le correcteur de coma Explore Scientific « HR Coma Corrector ». Le Paracorr étant monté à l’origine sur le T300, il me fallait un autre correcteur de coma sur le 200, je suis donc parti sur ce modèle.

Je pense que la distance correcteur<->caméra mérite un ajustement car la correction est moins bonne en bordure de champ qu’avec la Paracorr, à affiner les prochaines sessions quand le ciel le permettra.

1h40 sur NGC1491 dans la constellation de Persée. Setup : G11 Teenastro, ASI2600MC Pro + filtre dual band IDAS NB1.

Nouveau newton : T.S ONTC 8″

Voici un nouveau tube pour remplacer mon Skywatcher MN190. Pourquoi vouloir remplacer le MN190 ? tout simplement pour obtenir un tube plus « rapide » (passage de F/D5.3 à F/D4 voir 4,6 avec le Paracorr et 4.3 avec le HR Explore Scientific) et également une meilleure stabilité de la map par rapport au variations de température lors des soirée d’imagerie.

Mon ONTC est équipé d’un PO Baader Steeltrack, qui est largement dimensionné pour supporter une ASI2600MC + D.O + Correcteur de coma.

Après plusieurs soirées de tests, la stabilité mécanique du tube est vraiment très bonne, rien ne bouge, pas de problème de collimation qui évolue en cours de soirée suivant l’orientation ni de tilt ou autre.

Le seul soucis que j’ai rencontré mais qui a été vite réglé venait du miroir secondaire : l’exemplaire livré avec mon tube était astigmate, méchamment astigmate. Après contact avec Wolfgang de chez T.S et l’envoi d’un nouveau miroir secondaire c’était résolu. Il me reste encore un chouilla de tréfoil visible sur la figure d’Airy, probablement une contrainte sur le primaire, il faut que je me penche sur le problème, mais c’est vraiment minime.

Lors de ces soirées de test j’ai pu laisser « tourner » pendant un peu moins de 2h l’ONTC avec l’ASI2600MC Pro sur IC59 et IC63 :

Petite fenêtre météo…

Octobre est pour le moins pluvieux… une petite acalamie d’environ 2h samedi dernier m’a permis de dépoussiérer le matériel.

Voici dans le même champ NGC7331 et le Quintette de Stephan (également connu sous le numéro 92 du catalogue Hickson). Seulement 2h de répit avec une transparence moyenne, bien insuffisant pour le MN190 à F/5.3…

En traitant cette photo je me suis souvenu que j’avais eu l’occasion de faire une luminance de cette NGC7331 avec de bonnes conditions au niveau seeing avec mon RC10 il y a deux ou trois ans.

Après recherche dans mes archives j’ai retrouvé cette luminance (seeing entre 1.6″ et 2″ d’arc) sur laquelle j’ai appliqué la couleur de samedi dernier. On obtient bien évidemment une meilleure résolution : gros diamètre + échantillonnage très/trop « serré » (0.33″) + seeing correct…

La luminance de 2017 :