M76…avec un petit défi

Je n’avais jamais tenté cette NP pourtant très connue.En parcourant un peu le net , je suis tombé bien évidemment sur la superbe version de l’observatoire Capella , et en lisant la description de la photo je tombe là-dessus :

« The heigh resolved version shows the central star of the PN as a double star. The two components have a seperation of 1.4″. »

Tout en sachant que la photo est prise avec un Hypergraph de 60cm sous un ciel de Crête magnifique , je me suis dit que j’allais tenter de séparer la double centrale moi aussi avec mon « Chinoisgraph » de 23,5cm sous le ciel de Vendée :mrgreen: !! .Pour comparaison , la Croix d’Einstein est séparée de 1,6″.

J’ai tenté trois soirées sur cette M76, j’ai été embêté (pour être poli) par un reflet comme jamais je n’avais eu avec le C9 (je pense en avoir trouvé l’origine) ! et s’est ajouté un beau premier quartier de Lune lors de la dernière soirée pour pimenter encore un peu plus le traitement :mrgreen:

Voici tout d’abord cette M76 , issue de la dernière soirée (le fond de ciel est un peu dégradé par ces fichus reflets) :

M76 du 21/11/2012

Pour donner une idée du très méchant reflet dont je parle plus haut : (attention ça fait peur !! :mrgreen: )


Concernant le défi , voici une présentation des résultats obtenus sur l’étoile double centrale lors de ces trois soirées :

 

Soirée 1 : Le seeing n’était pas assez calme pour espérer résoudre la double centrale , matos remballé.

Soirée 2 : Seeing un peu meilleur que la veille , mais à la vue des brutes , pas grand chose à espérer… je profite quand même de la soirée pour faire les couches couleurs.

Soirée 3 : Après les 3 premières brutes et en constatant un seeing très calme , j’enlève le réducteur de focale pour pousser l’échantillonnage. Bref , seule la dernières soirée , avec un très bon ciel et un échantillonnage plus poussé m’a permis de commencer à discerner la séparation.

Pour se faire un peu de mal et verser quelques larmes , voici la version « séparée » de Capella :

No comments  :mrgreen:

 

La magnifique version de Capella est visible ici :http://www.capella-observatory.com/ImageHTMLs/PNs/M76.htm

Petite pause sur le ciel profond…

Depuis un petit bout de temps maintenant que je pratique la photo du ciel profond , je n’avais encore jamais tenté le planétaire.Et puis en voyant les superbes images présentées sur les différents forum astro et un petit retour au visuel récemment , ça me titillait de me lancer 🙂

Comme j’avais le tube , la monture etc… il ne me manquait qu’une petite caméra dédiée au planétaire pour démarrer. J’ai jeté mon dévolu sur la QHY IMG132e à base d’IMX035.

C’est donc maintenant chose faite ! , par contre j’ai vraiment l’impression de partir de zéro , pour ma part c’est vraiment une découverte comparé à la photo CP et vraiment deux disciplines avec des approches radicalement différentes de mon point de vue.

Voici donc un premier essai , avec les bons conseils au niveau du traitement des « planéteux » du forum Webastro 😉

Il y a encore énormément de travail à effectuer pour améliorer tout ça , collimation , acquisition , traitement etc…

Saturne du 18/05/2012

 

M82

Un objet pourtant classique , mais que je n’avais visité qu’une seule fois avec sa voisine M81 à l’APN il y a maintenant 4 ans…

Voici donc une version au C9.25 à FD10 avec l’Atik4000LE+G11+SXV-AO-LF . La luminance date du mois de Février et je n’ai pu lui faire la couleur et le Ha que le 20 mars.Il manque d’ailleurs du temps de pose en Ha…

La FWHM moyenne sur la luminance est de 2,2″ d’arc.

Un crop sur la belle :

 

La version grand champ :

 M82 du 22/03/2012

NGC3718,NGC3729,HICKSON56 et bien d’autres au C9 à F10

Voici une photo de cet ensemble.Les prises de vues datent du 21/02.

J’avais prévu de faire un peu plus de 3h de luminance , mais le ciel ne m’a laissé que deux heures de répit , un peu juste pour faire ressortir les extensions de NGC3718 .

Un ciel un petit peu turbulent lors de cette soirée du 21 avec une FWHM qui n’est pas descendue en dessous de 2,2″ poses unitaires de 300s) , la définition et les détails en pâtissent un peu , petite déception de ce côté là …

Il faut composer avec son ciel de tout façon…et se faire plaisir. (et c’est le cas ! )

NGC3718/NGC3729/HICKSON56 du 21/02/2012

Rapide repérage :

Une version inversée avec les niveaux poussés pour voir l’étendue des extensions de NGC3718 :


NGC3359

Voici NGC3359 dans la Grande Ourse datée du 17/12 , même soirée que la NGC2403.Néanmoins un guidage un peu moins bon cette fois-ci , je n’ai pu monter qu’à 1hz avec la SXV-AO sur cette cible , et j’étais entre 0.3pix/0.5pix RMS au niveau guidage.

Et également un petit tilt qui se voit facilement en regardant de près les étoiles en bas de l’image.

NGC3359 du 17/12/2011