Picastro

Après être passé d’une EQ6 goto à une G11 « stepper » , il fallait bien que cette G11 connaisse elle aussi le goto et autres fonctionnalités.Il y a bien les kits Gemini ou les raquettes Boxdoërfer par exemple , mais l’envie de monter un picastro me titillait déjà il y a quelque temps donc ce fut l’occasion de passer à l’acte 🙂

L’aspect « fait soi-même » est vraiment intéressant pour comprendre le fonctionnement de nos montures.De plus le coût d’un Picastro n’est pas élevé , il faut compter un peu moins de 100€.Il y a un peu de temps à y passer bien évidemment , mais le jeu en vaut la chandelle 😉

Ma G11 avec sa motorisation d’origine est donc maintenant « picastroïsée » avec un Picastro A1 .Le goto fonctionne parfaitement , suivi et autoguidage également.

Voici donc un bref récit de la conception de mon Picastro.

1.Premiers contacts.

Avant de se lancer , le site http://www.astrimage.org présente l’histoire du Picastro , les concepteurs de ce dernier et l’association fournissent via ce site tout le nécessaire pour fabriquer son Picastro , de plus on peut y commander les circuits imprimés et le PIC (un microcontroleur , le « coeur » du système ).

2.Je me lance.

J’ai donc passé ma commande via le site et environ une semaine plus tard je recevais les circuits imprimés (de très bonne qualité) et le PIC avec son bootloader de chargé:

 

dsc06477

Ensuite les composants nécessaires , tout est indiqué sur le site d’Astrimage , il suffit simplement de suivre les procédures.Et quelques jours plus tard après avoir commandé le tout chez un vendeur de composants électroniques, le nécessaire était là :

dsc06474

3.On sort le fer à souder !

Bien , maintenant il faut attaquer ! En suivant l’ordre de fabrication dans la documentation Picastro , j’ai donc commencé par le Pad (la raquette) et le soudage des cartes.Après quelques heures :

 

dsc06479

4.Mise en boîte.

Avant de commencer la batterie de tests du picastro j’ai souhaité le mettre dans un boîtier afin d’être plus à l’aise pour le manipuler lors des tests et éviter ainsi d’abîmer les cartes ou les fils.En fouinant un peu dans le garage j’ai trouvé un vieux boîtier qui allait servir à merveille 🙂 , au niveau de la taille c’était parfait :

 

photo

Lors de la conception du Picastro , c’est vraiment la mise en boîte qui m’a pris le plus de temps , le perçage , le découpage pour le passage des prises DB9 par exemple prend du temps.Après encore quelques heures , voici un premier « jet » :

dsc06494

dsc06491

C’est à ce moment là que je me suis aperçu que j’avais inversé les led rouge et verte…

dsc06492

5.Premiers tests.

Après la mise en boîte , il restait encore le câblage des moteurs de la G11 et enfin les tests.Après de bonnes heures de tests tout était prêt pour un essai sur le ciel.Ce fut chose faite quelques jours plus tard.Le suivi fonctionne parfaitement , le goto est d’une précision redoutable , mais très lent avec les moteurs d’origine de la G11 (16x maxi…) , ce n’est pas vraiment dérangeant lors d’une séance photo.

6.Intégration sur la G11.

L’idée était de mettre le Picastro en lieu et place du boîtier électronique d’origine de la G11 et également éviter d’avoir un tonne supplémentaire de câbles qui traînaient…

L’alimentation du Picastro est d’ailleurs carrément fixée à l’intérieur de la colonne du pied de la G11.

Voici le Picastro installé sur la G11 :

 

dsc06587

Gros plan sur le Picastro côté DB9 :

dsc06582

Côté sortie moteur et alimentation :

dsc06593

Câblage des moteurs AD et DEC :

dsc06592

Autre vue… :

dsc06590

7.Détails câblages moteurs G11.

Suivant l’année de fabrication des G11 , les moteurs peuvent être différents , à ma connaissance il y a les moteurs Saia et les Hurst.La mienne est équipée des Saia , voici comment câbler les moteurs pour les piloter avec le Picastro.

AD1…AD4 et DE1…DE4 sont les sorties moteurs de la carte de puissance.

Moteurs AD , côté connecteur RJ moteur :

ad

Pour ceux qui préfèrent  , vue côté connecteur bloc moteur :

ad-mot

Moteur DEC

Par défaut le sens DEC de Picastro est prévu pour le tube pointant vers l’ouest (barre de CP côté OUEST du méridien).Il est possible d’inverser le sens DEC par la raquette à chaque démarrage du Picastro , mais pour ma part , je shoot principalement vers l’EST donc j’ai préféré installer un double inverseur pour permettre de basculer de manière « durable » le sens DEC.

Le câblage présenté sur les deux photos suivantes est fait pour un pointage vers l’EST (barre CP côté EST du méridien) , pour inverser le sens DEC simplement et sans installer un inverseur on peut intervertir les fils DE1 et DE2.

 Côté connecteur RJ moteur :

dec

Pour ceux qui préfèrent  , vue côté connecteur bloc moteur :

dec-mot

Et voici l’inverseur à insérer dans le montage si on souhaite pouvoir basculer le sens DEC :

inverseurde

inverseurde

26 thoughts on “Picastro

  1. Mon picastro est en cours de montage et les photos(biens prises) du boitier ouvert me sont bien utiles en complément de la doc d’astrimage.
    J’imagine que ce doit eetre le cas pour d’autres astram que moi et c’est sans doute le but recherché.

    Merci beaucoup pour ces détails, et c’est le minimum.

  2. bonjour
    beau montage
    je me lance aussi dans le montage du pic et j aurais une question , bete surement ,
    comment tient le cable de liaison avec le pic a l interieure du pad et quelle section de cable utiliser

  3. Bonjour ,

    Le câble du pad est soudé directement aux différents composants constituant le pad et est ensuite bloqué avec un simple collier rilsan.Pour la section , je ne me souviens pas , j’avais pris le câble proposé par Astrimage sur leur liste de composants.

  4. Un grand merci pour avoir exposé ton montage. J’ai pu l’étudier de prés et me rendre compte que j’avais inversé les 2 petits condensateur entre la carte logique et la carte de puissance !

  5. Bonjour et bravo pour ce travail.
    J’ai moi aussi une G11 stepper et je suis en train de préparer ma commande.
    J’aurai des questions a propos du boitier.
    La taille du boitier j’ai la largeur, imposée par la monture, la longueur est assez libre, mais quelle est l’épaisseur minium du boitier?
    La liaison avec le pc peut-elle se faire par usb avec un convertisseur?
    Possibilité d’aide a la mise en station avec ce système? comme pour le gemini?
    Merci

    1. Salut ,
      Merci pour le compliment 🙂
      Pour ce qui est de l’épaisseur du boîtier , il n’y a pas vraiment de limite (mini ou max) tout dépend de l’emplacement du système de vissage sur le boîtier.Il y a également la solution élégante d’intégrer le picastro dans la colonne de la G11 😉
      Tout a fait possible d’utiliser un convertisseur USB/série avec le picastro.Je sais par contre que suivant les chipsets utilisés par ces convertisseurs on peut avoir quelques soucis de fonctionnement/fiabilité.Si ça t’intéresse je pourrai te dire quel modèle j’utilise exactement.
      A ma connaissance , il n’y a pas d’aide à la MES avec un picastro seul , à voir si MEROP propose cette fonctionnalité ?
      A+ et amuses-toi bien avec ton futur picastro 😉
      Seb.

  6. Merci pour les réponses.
    J’ai presque terminé mon montage et j’arrive au pb des moteurs.
    J’ai la version stepper (moteurs unipolaires??) de la G11 et je ne sais pas trop comment les brancher.
    J’ai 6 fils et il sont relier en 2 groupes de 3.
    Comment brancher cette rj12??
    Merci pour l’aide

  7. Bonjour Julien ,
    Je recherche dans mes notes et je mets l’article à jour avec le branchement des moteurs.De mémoire , suivant l’année de la G11 il peut y avoir deux types de branchements suivant les moteurs (Saia ou Hurst) , la mienne est équipée avec des Saia.
    A+
    Seb.

  8. Salut Sébastien,
    Bravo pour ce montage extrêmement propre. Je viens de finir le même et je me pose la question suivante.
    Ma G11 est un modèle de 1997 avec les moteurs Hurst ABS de 200p/t. Avec ce système, j’ai une réduction de 24X sur vis sans fin, alors je me demande s’il est possible de régler les micros-pas. Je vois que sur ton montage, tu as gardé les moteurs d’origine, donc avec la même réduction que moi (même si tes moteurs sont peut-être plus récent). As-tu fait ce réglage ? Si oui, pourrais-tu m’envoyé tes résultats stp ? Histoire que je les compare avec les miens, s’il faut que passe par là aussi.
    Merci d’avance pour tes réponses et ton aide.
    A bientôt
    JPh

  9. Bonjour Sébastien,

    Comme promis, je reviens te donner des nouvelles de mon montage et j’imagine que les lecteurs de ton site pourrons également en profiter.

    Alors ? La G11 et le Pic Astro ? Comment dire … Et bien, c’est une Tuerie !
    D’une précision allucinante, la gestion des micros pas est une vrai révolution, la G11 en ronronne !
    Sébastien les valeurs que tu m’as donné sont parfaites. Rien à faire de mieux.
    – La prise en main est d’une simplicité déconcertante. Par contre, un conseil, prendre le temps de parfaitement lire l’ensemble des documents sur le PIc Astro.
    – L’autoguidage, perso j’utilise Guidemaster. Après de bons réglages sur Guide, l’autoguidage est rapide et précis. En ce qui me concerne, je suis en dessous des +/-2″ d’arcs.
    – Le GOTO ! Une grande nouveauté pour moi, puisque ma monture en était depourvu. Un vrai bonheur ! À partir de The Sky, on pointe, on synchronise, et au lieu de viser on lui dit GOTO. Et là, c’est magique ! l’instrument se dirige vers l’objet choisi. Dans cas, comme j’ai encore les moteurs d’origines, je ne vais pas trop loin pour éviter que cela soit trop long, mais de M57 à M27 c’est dans le mille. Que du bonheur ! Moi qui suis en région parisienne, trouver un objet avant était impossible. Alors que maintenant, je vais pouvoir me refaire ;-))
    Je ne peux que conseiller le Pic Astro.
    Sébastien, toi qui as encore les moteurs d’origine, qu’elle est la vitesse de GOTO et raquette que tu as choisi ? moi je suis resté sur les 16 fois que j’avais sur la commande de la G11 et je me demande si je ne pourrais pas aller plus vite.

    Merci pour toutes les infos que j’ai pu glaner sur ton site, merci pour tes réponses en MP, et à bientôt !

    JPh

  10. Bonjour Jean-Philippe ,

    Merci beaucoup pour ce retour d’expérience 😉

    De mémoire avec les moteurs d’origine j’avais du tester jusqu’à 20X la vitesse sidéral et c’était la limite (les pap commençaient à décrocher)
    Comme ça ne faisait pas beaucoup gagner de temps j’ai laissé à 16X par la suite.

    A bientôt et bon ciel 🙂

    A+
    Seb.

  11. Bonjour Sébastien et Jean Philippe,

    je me lance dans l’aventure Pic-Astro, je viens de passer commande des circuits imprimés.
    Pour pouvoir acheter le boitier j’aurai besoin de connaitre les dimensions de ces circuits, si ça ne vous ennuie pas d’ouvrir la bête….
    Sur quelle version êtes vous, quel quartz avez vous installé 15 ou 10Mhz?
    Merci pour vos réponses et surtout merci de partager vos expériences.

    A bientôt
    Henri

      1. Bonjour Henri ,
        Désolé pour le retard , voici les dimensions des cartes :
        Carte logique :. 100mmx45mm
        Carte de puissance : 100mmx35mm

        Pour mon montage j’ai pris le quartz de 15mhz.

        Bon montage 🙂 ,
        Seb

  12. Bjr Henri et Sébastien,
    Désolé pour cette absence de réponse, mais comme à son habitude, Sébastien ne laisse jamais les gens sans nouvelle très longtemps.
    Désolé en effet, car a mon retour de vacances, j’ai eu la très désagréable surprise de constater que la maison avait été visitée.
    Dans les choses volées, mon vieux micro astro, dédié qu’à ça et avec tout les softs qui allaient bien dedans. Même s’il s’agissait presque d’une épave, tout fonctionnait parfaitement avec, surtout le Picastro bien sûr. Dans mon malheur, mon Atik 314L est partie avec, même si ces racailles étaient tellement c… Qu’ils n’ont pris que le boîtier laissant câbles, raccord et logiciel. Enfoiréssssss désolé
    Heureusement leur manque d’intelligence les a aveuglé et ils n’ont pas touché au reste du matos astro. Picastro compris.
    Bref, n’ayant pas encore reçu l’indemnisation de l’assurance, impossible de me racheter un nouveau micro.
    Alors l’astro et le Pic sont en sommeil. J’espère pouvoir réveiller tout ça bientôt.
    Henri tu ne sera pas déçu par cette évolution vers le Picastro, le peut que je l’ai utilisé, je n’ai rien raté. Un vrais bonheur!
    D’ailleurs rien que d’en parler ça me redonne envie.

    Sébastien, et toi ton expérience du Picastro ? Toujours que du bonheur ?

    À bientôt
    Jean Philippe

  13. Salut Jean-Philippe ,
    Sincèrement désolé pour ce qui t’arrive , c’est le genre d’expérience dont on se passerait… Je me suis toujours posé la question de savoir comment ça se passerait au niveau des assurances en cas de vol de mon matériel car à ma connaissance les assurances n’ont pas « d’experts » en matos astro non ? A l’occasion je suis intéressé d’avoir plus d’info sur ton indemnisation (par mail si tu préfères).
    De mon côté , très peu de temps depuis cet été pour l’astro , j’éspère pouvoir m’y remettre d’ici quelques semaines et avec le picastro bien sûr 😉
    J’éspère que tu vas pouvoir vite te « remettre en selle » 😉

    Amicalement ,
    Sébastien

  14. Bonjour Sébastien,
    Merci pour ce tuto enrichissant pour les possesseurs de G11 dont je fais partie.
    J’ai passé commande aujourd’hui du matériel et j’ai une première question concernant l’ampèrage du fusible.
    Je compte conserver mes moteurs d’origine ( Saia) et je crois qu’il faut un temporisé de 1A.
    Est-ce bien cela?
    Cordialement
    JF

    1. Bonjour JF ,
      Content que ce tuto serve encore 😉
      Pour le fusible , il me semble que j’avais pris ce qu’il me restait sous la main , ça devait être un 2,5A de mémoire. Mais logiquement un 1A devrait passer car Losmandy préconise un alim 12V/500ma pour la G11 version stepper (à voir avec ce que consomme le Picastro à lui seul… ).
      A la rigueur tu peux dans un premier temps tester avec un fusible plus costaud en ne branchant pas les moteurs , tu verras ainsi tout de suite si tu as gros problème de câblage (court circuit) , le fusible sautera. Une fois assuré que le Picastro est ok tu mets ton 1A et commence les tests moteurs , si le 1A crame au démarrage des moteurs ou à l’accélération c’est que le fusible est trop juste.C’est une peu la méthode « bûcheron » mais bon … 🙂
      Cordialement ,
      Seb.

      1. Bonjour Sébastien et félicitations pour le beau boulot (magnifiques les pattes sur la montures ! où les as tu trouvées ?)
        une petite question moi qui recherche une G11 et compte me monter un picastro dessus…..quel logiciel installer sur le pc pour piloter la monture via le picastro ? Un autoguidage est il nécessaire en plus ?
        Merci pour votre réponse en retour et désolé de réveiller ce « post » vieux de 2 ans et demi…
        en espérant y avoir un retour mais je comprendrais si il n’y en avait pas 🙂
        @ bientôt
        Maurice

  15. bonjour comment je peux trouver un pic astro carte cablé et programmé ,que je n ai plus qu’ a mettre en boitier et raccorder a mes moteurs udb2
    cordialement jean pascal

  16. Bonjour Jean Pascal ,
    A ma connaissance on ne trouve pas le picAstro tout monté et prêt à être utilisé…
    Cordialement,
    Sébastien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *