RC12 suite…

Pour la petite histoire , le RC12 est reparti chez T.S fin décembre. En effet après avoir remarqué un comportement mécanique anormal lors de trois séances et après inspection,  je me suis aperçu que l’instrument avait subi de sévères dommages durant son trajet d’Allemagne jusqu’ici en Vendée.

Le ou les chocs ont dû être quand même assez violent car le barillet du primaire est allé « taper » dans le tube au point de marquer la peinture intérieure :

 

Ensuite , le primaire a également bougé sur son barillet au point d’arracher certains tampons d’appui :

 

 

En tout cas je tiens à remercier Teleskop Service pour son sérieux concernant le sav car il n’y a eu aucun problème pour retourner l’instrument et obtenir le remboursement.

Pourquoi un remboursement ? , en fait cet épisode m’a quelque peu échaudé , et l’idée de faire venir un nouveau RC12 encore par transporteur ne m’emballait pas plus que ça…

Me voilà donc parti à la recherche d’un nouveau tube , mais cette fois , l’idée était d’aller le récupérer moi-même.

Aller le chercher en Allemagne chez Teleskop Service ? ça fait quand même une trotte… et Colmar est également très loin de mon petit village de Vendée…

Lors de mes recherches sur internet « j’atterris » sur le site de Skyvision   :

Je découvre alors qu’ils revendent tout un panel de matériel astro (Monture , Caméra , accessoires etc…) autre que de leurs fabrications « maison » et dans le lot je tombe sur un RC12 Truss de chez Altair Astro.

Cerise sur le gâteau : je m’aperçois qu’ils sont installés à moins de 3h de route de chez moi !

Ni une ni deux je prends le téléphone et je tombe sur un Sébastien on ne peut plus accueillant 🙂

Après plusieurs échanges tout est callé. Un nouveau RC12 de chez Altair Astro trônera sur l’EQ8.

Finalement le coup du sort avec les soucis du premier RC12 m’aura permis de faire la rencontre d’une partie de l’équipe de Skyvision et d’échanger lors de ma venue (encore merci à Claude et à Michel pour leur accueil 😉 )

Maintenant , il ne reste plus qu’à patienter que le ciel se dégage enfin ! afin que ce nouveau RC12 puisse connaître ses premières lumières Vendéenne !

NGC1961 – ARP184 au RC12

Voici une petite galaxie « tourmentée » de la constellation de la girafe : NGC1961 , elle est également répertoriée dans le catalogue ARP (ARP184) et fait partie du groupe LGG132.

Il y a plusieurs hypothèses concernant sa morphologie : celle qui revient souvent nous dit qu’il se peut que sa forme soit dû à une collision avec une autre galaxie massive.

La couche couleur est issue d’une version faite en 2012 avec le C9,25 et l’Atik4000 , cette nouvelle « luminance » de 2017 est donc croppée pour s’adapteur au champ de la version couleur. Même remarque que pour la NGC925 de cette même soirée , la couche RGB sera à refaire avec ce nouveau setup pour un assemblage sans « bavures » 🙂

Cette deuxième partie de nuit du 15/12 fut particulièrement calme puisque la FWHM oscille entre 1,5″ et 2″ d’arc sur les brutes de 60s.

Pour rappel , le matériel utilisé est le RC12 , l’EQ8 et la QHY163

 

 

Viser entre les nuages…

Pas facile en ce moment de capturer des photons ! les nuits sans nuages se font rares… 🙁

Petite accalmie dans la nuit du 15/12 après une semaine bien humide et venteuse du côté de l’Atlantique.

Voici donc avec seulement 1h de pose faute de mieux, une petite galaxie de la constellation du Triangle : NGC925 , sa magnitude de surface est assez faible , ce n’est donc pas une cible des plus faciles. Par le passé je l’ai tenté une fois au Vixen VMC200 et avec un T200 également , voici donc une nouvelle version avec le RC12 ,  l’EQ8 et la QHY163.

La FWHM sur les poses de 60s lors de cette soirée oscille entre 1,6″ et 2,2″ d’arc.

Je présente ici deux versions : la luminance de cette soirée du 15 et une version couleur en utilisant une couche RGB de 2009 que j’avais faite avec le T200. Bien évidemment la différence de setup fait que cette couche RGB n’est franchement pas optimisée , mais faute de mieux pour l’instant … 🙂

Après cette deuxième séance avec ce RC Truss , une chose est certaine : il faut que j’investisse dans une juppe car les lumières parasites entrent de partout 😀

 

Première lumière au RC12

Voici donc la toute première photo « test » faite avec mon nouveau RC12″ qui remplace le RC10″ récemment parti chez un nouveau propriétaire sous les cieux de la Belgique 🙂

C’est un Ritchey Chrétien de 12″ (304mm) à F/D 8 en natif , donc une focale de 2432mm

Il s’agit de la version Truss de chez Teleskop Service. Au fil des années ces tubes se sont améliorés et ont bénéficié « d’upgrades » . Le mien est un V3 (dernière version), la grosse différence avec les modèles précédents est le nouveau barillet 18 points pour le primaire qui est découplé de la plaque arrière (indépendant du support du focuser).

Pour l’instant j’essaye d’apprivoiser la bête et découvre comment le tube se comporte au fil des soirées (tenue mécanique , collimation , comportement thermique etc…). Pour l’instant j’ai remarqué quelques soucis de tenue de la collimation lorsque le tube passe d’une partie de ciel à une autre , ou lors d’une retournement au méridien par exemple , il va falloir que j’en trouve la raison.

Pour cette première lumière j’ai choisi un couple de petites galaxies situées dans la constellation du triangle , il s’agit de NGC672 et IC1727.

Le nuages ne m’ont malheureusement laissés qu’environ deux heures pour tirer le portrait des deux belles 🙁 … La FWHM de la soirée oscille entre 1,7″ d’arc au plus bas et est montée à 2,4″ d’arc aux pires moments (sur des poses de 60s et à 0,321″ d’arc d’échantillonnage).

Le reste du setup est habituel : monture EQ8 , QHY163 en imageur et SXV-AO-LF pour le guidage.

(Cliquer sur l’image ci-dessous pour visualiser la version 75%)

 

Un petit bonus de cette soirée , le passage d’un inconnu pendant la série de poses 🙂 :

 

 

Les nuits rallongent : retour à la photo !

Voici donc pour ce retour à la photo après le passage de l’été , une photo de NGC7331 située dans la constellation de Pégase.

L’occasion de dépoussiérer le matériel et de remettre le RC10 en action.

La soirée commençait très bien niveau seeing avec une FWHM de 1,6″ d’arc sur des poses de 60s , mais au fur et à mesure que la nuit avançait cela se dégradait… à un tel point qu’arrivé à plus de 2″ d’arc j’ai stoppé la séance.

Il faut faire avec le ciel ! 🙂

Sinon le reste du setup n’a pas changé : EQ8 et QHY163 avec la SXV-AO.

Optique : Kepler RC10 à F/D8 / Monture EQ8
Imageur : QHY163M / Guidage : SXV-AO-LF à 3hz
Détail prise de vue : 88x60s , total : 1h28

De retour dans la Grande Ourse : M101

Un grand classique parmis les objets du ciel de Printemps , et pourtant on ne s’en lasse pas 🙂

Voici donc M101 dans la Grande Ourse faite avec le setup actuel : RC8 , EQ8 et QHY163 . Le RC10 devrait reprendre du service d’ici peu si tout va bien 😉

Le seeing de la nuit du 29/04 ne fut pas top top … la FWHM sur des poses de 60s oscille entre 2″ et 2,6″ d’arc.

Optique : Kepler RC8 à F/D8 / Monture EQ8
Imageur : QHY163M / Guidage : SXV-AO-LF à 4hz
Détail prise de vue : 102x60s , total : 1h42

Détour dans le Dragon : M102

Voici une petite lenticulaire vue par la tranche située dans la constellation du Dragon. La photo date du 17 avril avec les mêmes conditions que pour M94.

Le fond de ciel fourmille de petites galaxies lointaines 🙂

Cette petite QHY163 offre vraiment une détectivité sympa 😉

 

Optique : Kepler RC8 à F/D8 / Monture EQ8 Imageur : QHY163M / Guidage : SXV-AO-LF à 4hz Détail prise de vue : 67x60s , total : 1h07

Encore dans les Chiens de chasse : M94

Les nuits se suivent et se ressemblent… au niveau turbu ! , Pour cette soirée du 17 avril , la FWHM n’est pas descendue en dessous des 2″ d’arc , il faut faire avec 🙂

Voici donc M94 toujours avec le même setup : RC8 , EQ8 et QHY163.

Optique : Kepler RC8 à F/D8 / Monture EQ8 Imageur : QHY163M / Guidage : SXV-AO-LF à 5hz Détail prise de vue : 67x60s , total : 1h07

 

M106 au RC8 avec la QHY163

M106

Voici une petite M106 faite le 5 avril toujours avec la QHY163. Avec une lune à 74% pas évident de sortir quelque chose de sympa… Le but de la soirée était surtout de valider la collim du RC8 , c’est chose faite , tout est enfin OK.  Et puis je n’avais jamais imagé cette M106 donc ce fut l’occasion.

Bref , j’y reviendrai de façon plus sérieuse une autre nuit 😉

Optique : Kepler RC8 à F/D8 / Monture EQ8 Imageur : QHY163M / Guidage : SXV-AO-LF à 10hz Détail prise de vue : 85x60s , total : 1h25