Nouvelle caméra : QHY163M

Bonjour ,

Voici une nouvelle caméra qui s’ajoute au setup actuel. Il s’agit de la QHY163M , équipée du même capteur que l’ASI1600 , un Panasonic MN34230PL , un capteur CMOS monochrome au format 4/3 (17.6472 (H) mm x 13.3228 (V) mm) de 16 millions de pixel , une belle résolution !

Voici les caractéristiques détaillées de cette caméra (site QHY) :

CMOS Sensor
4/3inch 16mega pixel CMOS Sensor (Color/Mono)
Effective Pixels
4656*3522
Pixel Size
3.8um*3.8um
Effective Area
17.7mm*13.4mm
Shutter
Electric Rolling Shutter. 
FullWell
Typical 18-20ke
QE
TBD
Readout Noise
2.4e@low gain    1e@high gain
System Gain
TBD
Unity Gain
TBD
Frame Rate (on 8bit)
22.5FPS@16mega Full Resolution
30FPS@4K HD Video    
57FPS@1920*1080
60FPS@1280*1024
80FPS@1024*768
100fps@800*600
ROI Support
Yes. Any Area ROI
Exposure Time
50us-1800sec
AD Sample Depth
10bit/12bit (8bit/12bit output)
On Camera Image Buffer
Yes, 128MB DDRII Buffer
  
Cooling
2-stage TEC, Typical -40 below Ambient. Temperature Regulated
Power
USB Powered for camera and +12V powered for TEC
Anti Dew Control
Air Connector for removable silicon gel tube
Heat board for optic window of airproof CCD chamber
Computer Interface
USB3.0 Super Speed
Telescope Interface
M42/0.75&2inch adapter. Optional C-mount adapter
Color Wheel Port
4PIN QHYCFW2 socket
Guide Port
6PIN RJ11 Guide Port
Optic Window
AR+AR (Mono)    IR+AR(Color)
Power consumption
TBD
Weight 
450g

Quelques points intéressants de cette caméra :

  • Un champ intéressant
  • Des photosites petits qui vont permettre d’atteindre un échantillonnage très élevé.
  • Un bruit de lecture très bas même à faible gain.
  • Un refroidissement très efficace
  • Le hublot est chauffé pour éviter tout problème de buée.

La première mesure de bruit de lecture effectuée par mes soins sur cette QHY163 me donne les résultats suivants :

Gain 17 , température -20°C –> 1,42 éléctrons , on est donc bien dans les spécifications constructeur.

Reste plus qu’à tester sur le ciel !

 

 

NGC6951 – deuxième essai avec l’ASI174MMC

Un deuxième essai qui date de début Juillet avec cette caméra. Les nuits étant relativement courtes il n’y a que 55mn d’intégration. Malgré si peu de temps de pose on discerne néanmoins l’IFN autour de cette galaxie située dans la constellation de Céphée.

Les étoiles ont une légère déformation. Je penche pour un problème de tilt car j’avais modifié l’orientation de la caméra lors de cette soirée.De plus la turbu était assez forte lors de cette soirée.

A rententer sous un meilleur ciel et sans tilt…

ngc6951_full

 

 

 

NGC6503 – premier test ASI174MMC

Bonjour ,

Un tout premier essai sur le ciel de ma ASI174MMC réceptionnée récemment. Pas facile de tenter une cible entre les averses… De plus les nuits raccourcissent vite !

J’ai tenté une petite galaxie dans le dragon , NGC6503 (7.0′ x 2.5′) , désolé pour l’orientation de la caméra…

Entre l’installation et la mise en route de cette nouvelle caméra je n’ai pu tenter que 100 poses (30s unitaire) donc 50mn tout rond au total, c’est clair que ce n’est pas assez…
Mais bon il faut arriver à se lever le lendemain ! 😀

De plus avec des poses de 30s je suis juste dans un rapport de 3 (donc limite) entre le bruit de lecture et le bruit photonique (offset—>5,4 /brute—>16,76) , prochain coup je pousse à 60s

Le banding est impressionnant sur ce capteur mais ça se gère facilement via soft (PixIn., Siril etc… proposent du « debanding »).
A -10°C sur des poses de 30s l’ampglow est visible , normalement ça se gère bien, en tout cas je le gérais avec ma DSI pro III à l’époque qui avait un vrai phare sur tout un côté , mais j’ai du merdouiller quelque part car j’ai un méchant résidu qui m’a obligé à légèrement cropper l’image (88px côté droit).

Bref , c’est un premier essai , ça ne casse pas trois pattes à un canard (ça manque de poses c’est certain) , mais personnellement à la vue de ce premier essai , je pense qu’on peut également faire des trucs sympas avec cet IMX174 en CP via méthode classique (versus Lucky Imaging). Par contre je n’ai pas encore assez de recul pour comparer avec mon Atik4000LE , on verra au fur et à mesure des shoots…

NGC6503 du 08/06/2016

 

 

Mesures sur l’IMX174 de l’ASI174MMC

Bonjour ,

Petite série de mesures pour caractériser l’ASI174MMC que j’ai reçu et voir si les données relevées concordent avec les données constructeur (ZWO)

J’ai utilisé ISIS pour effectuer ces mesures : ISIS

Pour rappel , le constructeur annonce 6e de RON à bas gain et 3,5e à haut gain .

Dynamic Range ->offset:10 ,gain:0
Unit Gain->offset:27 ,gain:179
Low Read Noise->offset:90 ,gain:240

donnees_asi

 

ron_asi

 

dark_current_asi

 

Reprise en douceur …

Après quasiment 2 années de disette astro pour diverses raisons , je me remets doucement en selle. J’ai conservé tout mon matériel et donc je dépoussière … 😀
Parallèlement il se trouve que j’ai fait l’acquisition l’année dernière d’un Sony A7S pour la photo diurne et après avoir vu passer récemment quelques photos astro faites avec ce boîtier sur différents forum, je me suis dit que ce serait une bonne idée de l’essayer derrière un de mes tubes , histoire de « re »démarrer en douceur.
Bon voilà donc une petite M51 qui ne casse pas trois pattes à un canard , mais bon c’est histoire de repartir sur de bonnes bases 🙂
Le RC8 ne peut évidemment pas couvrir entièrement le capteur FF du Sony sans montrer sa belle courbure de champ (le format APS-C passe déjà limite limite…) donc forcement ça part en sucette sur les côtés. De plus il faut que j’affine le réglage de ce tube (collim , tilt) car la courbure n’est pas tout à fait centrée sur l’axe mécanique , ce qui n’arrange pas les affaires 😀
L’image présentée , bien que déjà croppée ici montre encore des bananes dans les coins , donc il n’est pas conseillé de monter à 200x de zoom et de regarder les étoiles en bordure 😀

Nouveau tube , premières lumières…

Mon fidèle C9.25 est en retraite , un RC de 10″ (F/D8) est venu le remplacer récemment , j’ai opté pour un Kepler qu’on trouve également sous les marques GSO (le fabriquant) , AstroTech et Orion.

Premier test donc avec ce tube courant Avril par une soirée bien calme.J’ai obtenu des valeurs de FWHM sur 5mn de poses que je n’avais jamais eu jusqu’à maintenant (1,43″ au plus bas 😯 ) :

Les nuits commencent à être courtes pour faire un objet complet en une séance pour ceux qui se lèvent tôt le matin :mrgreen: , ici je n’ai pu faire que 17x300s (1h25) en L et 4x300s (20mn…) par couche RVB (en bin 2×2) , ça mériterait beaucoup plus de poses bien évidemment. De plus , j’étais tellement omnibulé par le tube que je me suis aperçu au bout de 45mn de poses que j’avais oublié de mettre en route le refroidissement sur l’Atik… résultat : une bonne partie des poses avec un capteur à +15°C  :mrgreen:

Lors de cette première , j’ai pu constaté que la collim est à parfaire (au niveau du primaire , le secondaire est OK) , les étoiles présentaient un petit défaut , j’ai pu corriger sur la photo au final , mais va falloir mettre les mains dedans la prochaine fois pour régler tout ça. Bref , encore pas mal de boulot et de petits trucs à régler avant de pouvoir exploiter à fond ce nouveau tube qui me plaît bien  🙂

Le poids du setup est d’environ 18kg , la G11 commence à être bien chargée , mais je n’ai pas remarqué de comportement différent vis à vis de mon ancien setup (avec le C9.25). Voici donc une petite M63 pour « baptiser » ce nouveau tube sous le ciel Vendéen 🙂

M63 du 16/04/2013

Première Jupiter

Cette image est un peu issue d’un concours de circonstances , en fait suite à l’arrivée d’un nouveau tube à la maison dédié à la photo CP , un Meade ACF 10″ , j’ai voulu faire un rapide startest un soir ou il y avait quelques trouées à travers les nuages.

Comme je me servais de la IMG132E pour effectuer le startest , j’ai pas pu m’empêcher de pointer Jupiter. J’ai juste eu le temps de faire quelques avi de quelques secondes avant que ça se bouche complètement et de tout remballer…
La turbu était bien présente car je n’ai pas pu distinguer Airy pendant le startest.

C’est un premier essai.

Jupiter du 16/01/2013